Rechercher
  • Medionco

Plus besoin de chirurgie pour certains cancers du rectum ?

Une révolution est en cours dans les cancers digestifs. Longtemps à la traine, une nouvelle option est en train de voir le jour dans les cancers du rectum. Au congrès annuel de la Société Américaine d'Oncologie (ASCO) 2022 ont été présenté les résultats d'une étude se focalisant sur les cancers du rectum présentant une anomalie moléculaire bien particulière et caractérisée par une réparation déficiente de l'ADN. Cette anomalie moléculaire est réputée pour être particulièrement sensible à l'immunothérapie. Sur 12 patients exposés à l'immunothérapie, tous ont présenté la disparition complète de la tumeur et à ce jour aucun patient n'a eu besoin de traitements complémentaires de radiothérapie, chimiothérapie ou de chirurgie. Ces résultats spectaculaires ont été simultanément publiés dans un des journaux médicaux les plus prestigieux (New England Journal of Médecine).



Bien que le nombre de patients soit restreint et le recul sur le devenir de ces patients encore modeste, cette étude conforte le sentiment de beaucoup d'experts que l'immunothérapie devra être discuté dans cette catégorie particulière de patients. L'efficacité de ce traitement devra être mise en perspective notamment avec le risque de certains effets secondaires auto-immuns, certes rares mais potentiellement dévastateurs.


Nos réunions multi-disciplinaire à la Clinique de la Source ne manqueront certainement pas d'évaluer cette stratégie dans ce groupe spécifique de patient !

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout